English Deutsch Français Japanese
Foto Schmidt, Oldenburg
ELENA KUSCHNEROVA

"...Un jeu à la fois virtuose, éblouissant, et si poétique...", "...Une technique superlative et un extraordinaire spectre de couleurs et d’expressions...",   "...Sa sensibilité musicale et son habileté à raconter au piano de passionnantes histoires tiennent du prodige...".

Ce ne sont là que quelques éloges envers cette artiste sensible mais puissante qu’est Elena Kuschnerova. Son jeu pianistique associant une réelle profondeur musicale et une technique transcendante, lui vaut tous ces éloges.

Née dans une famille de musiciens, Elena Kuschnerova se fait déjà remarquer par ses dons exceptionnels à la célèbre Ecole Centrale de Musique de Moscou, où elle étudie le piano avec Tatiana Kestner, professeur entre autres d’Andrei Gavrilov et Nikolai Lugansky. Elle continue ses études au prestigieux Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, avec Sergeï Dorensky.

Durant cette période, Elena Kuschnerova subit une influence considérable, tant sur le plan musical que personnel, du compositeur Alexander L. Lokshin (1920-1987), ami très proche de la famille et professeur de musique de la mère d’ Elena.

A la fin de ses études supérieures, couronnées par un Diplôme d’honneur, Elena Kuschnerova effectue pendant huit ans des tournées à travers les principales villes de l’Union Soviétique, avec quelques rares incursions en Europe de l’Ouest.

Contrainte à l’émigration en Allemagne en 1992, Elena Kuschnerova, comme nombre de ses collègues de l’Est, doit reprendre sa carrière à zéro, se faire un nom… à l’Ouest cette fois-ci !

Mais très vite, elle acquiert une renommée internationale et démarre une carrière exceptionnelle de concertiste, qui l’amène à se produire en Europe occidentale, mais aussi aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et au Japon, dans les salles les plus prestigieuses (Philharmonie de Berlin, Conservatoire Verdi de Milan, Sumida Triphony Hall de Tokyo…). Ses récitals couvrent un répertoire impressionnant, de Bach à certains compositeurs contemporains, qui écrivent des œuvres spécialement pour elle.

En plus de sa carrière de récitaliste,  Elena Kuschnerova voue une véritable passion à la musique de chambre (elle se produit régulièrement avec le violoniste Lev Gelbard) et elle donne également de nombreux concerts en tant que concertiste avec plusieurs orchestres de renommée internationale (Orchestres Philharmoniques de Dresde, de Baden-Baden, de la Fondation "Arturo Toscanini" de Parme…) sous la direction de chefs prestigieux.

Depuis 2002, Elena Kuschnerova est une artiste de Steinway.

Elena Kuschnerova a effectué plusieurs enregistrements pour la radio allemande et pour différents labels (Orfeo, Ars Musici, Bella Musica…). Son interprétation d’œuvres de Serge Prokofiev (1998) a ainsi obtenu le Grand Prix de la Critique de Disques Allemande, et est cité par la revue musicale SCALA parmi les 50 meilleurs enregistrements de tous les temps.  Son enregistrement consacrés aux études et aux préludes d’Alexandre Scriabine fut décrit en ces termes, dans l’American Record Guide,  par l’éminent critique musical du New-York Times, Harold Schonberg:
"C’est le meilleur enregistrement de ces oeuvres que je connaisse.".

En 2002, des enregistrements publics d’œuvres de Bach et l’intégrale des oeuvres pour piano de Moussorgski ont été publiées par le label Orfeo. Par ailleurs, un disque live du dernier récital à Tokyo d’Elena Kuschnerova sera bientôt publié par Steinway au Japon.

En 2002, Elena Kuschnerova, à l’invitation de Steinway, effectue sa seconde tournée au Japon, au cours de laquelle elle donne de nombreux récitals et masterclasses. Dans le cadre du Festival de Dresde, elle participe à la création mondiale du Concerto pour piano et orchestre "Sehnsucht nach der verlorenen Melodie" ("Nostalgie d’une mélodie perdue") que le compositeur Siegfried Matthus a écrit spécialement pour elle, avec l’Orchestre Philharmonique de Dresde, sous la direction de Marek Janowski. Elle donne également un récital remarqué au très prestigieux Festival de Ludwigsburg.

En Avril 2003, Elena Kuschnerova effectue sa troisième tournée japonaise et enregistre de  nouveaux disques consacrés respectivement à Brahms, Prokofiev et Stravinsky. En Juillet 2003, elle est invitée à se produire en récital pour le concert d’ouverture du Festival Clef de Soleil, à Lille (France). En Août 2003, Elena Kuschnerova donnera un récital dans le cadre du Festival des Raretés Musicales d’Husum (Allemagne).
Home | Download free Classical Music | Downloads Shop